Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 08:47

L'Australie, terre d'immigration. On croise de nombreux individus de toutes origines. Beaucoup sont ici depuis plusieurs generations, certains depuis quelques decennies, d'autres depuis quelques annees seulement.
Anglais, Sud-africains, Chinois, Indiens, Bresiliens, Neo-zelandais, Francais, Allemands, Americains, Grecs, tous les continents sont representes. Le processus d'integration est parfois long, surtout pour ceux dont la langue maternelle n'est pas l'anglais.
La meilleure chance pour se faire sa place : se constituer un reseau local. Les compatriotes, avec lesquels une solidarite naturelle se cree, vont generalement en etre le noyau dur.
Decrocher des "petits boulots" pour les etrangers est assez difficile.
Trouver un travail en concordance avec ses competences s'avere tres complique. La fluidite dans la langue est un aspect tres important. D'autres ingredients sont egalement importants : l'existence d'un reseau, une conjoncture economique favorable, de l'energie (beaucoup d'energie) et la patience (beaucoup beaucoup de patience).
Qu'apprend-on en "manageant" un Fish&Chips ? Pas grand chose dirons-nous, ce travail est exigeant, fatigant et plutot monotone.
Parmi les aspects positifs, citons la necessite de parler en anglais avec l'equipe (mais avec des non-australiens), les contacts avec les clients (et l'apprentissage d'expressions australiennes) et le plaisir (neamoins limite) de manager un business.
Les periodes comme les vacances scolaires ou encore les samedis et dimanches generent beaucoup de travail et sont donc difficiles. En cuisine, a l'empaquettage ou a la caisse, pas de repis.
Nous rencontrons des periodes calmes egalement, souvent les apres-midis a partir de 15H00. Elles sont difficiles aussi car ennuyeuses (mais la disponibilite et la concentration sont neanmoins obligatoires).
La durete du travail et surtout l'absence de perspectives furent difficiles a supporter au quotidien. 
L'hiver s'avera particulierement penible. Une certaine force psychologique (appuyee par le besoin de payer le loyer toutes les semaines) m'a aide de tenir le coup.
Une faiblesse survint au mois d'aout et nous entraina a organiser un depart pour Cairns, depart rapidement annule.
Les week-ends etaient difficile pour Agnes egalement. Elle souhaitait souffler apres une semaine de travail et etre epaulee dans sa fonction de parent. Mais l'activite imposait ma presence dans le magasin.
De la meme maniere, le soir, Agnes se retrouvait seule (sauf les lundis et mardis) pour prendre en charge les 2 loups.

Notre patience et notre volonte ont fini par payer; je plonge enfin dans un univers professionnel qui me convient.
Ce changement constitue une vraie revolution dans notre vie.
Nous sommes desormais plus sereins, psychologiquement apaises, financierement detendus et pouvons maintenant construire notre avenir ici.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney