Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:17

100_0017.JPG

 

 

Mon blog est public et accessible à tous.

J’ai remarqué que des internautes à la recherche d’informations sur des travaux à réaliser, guides par des moteurs de recherche, atterrissent sur mon blog.

 

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, sachez que c’est un plaisir de vous accueillir sur mon blog.

Je suis loin d’être un spécialiste des travaux, je suis un modeste « bricoleur du Dimanche » ; néanmoins, je suis très heureux de pouvoir partager mes expériences.

Le thème du jour : le mur de soutènement.

J’en ai déjà parlé il y a environ un an. Le mur que j’ai réalisé semble bien tenir.

Les points importants pour que le mur tienne :

Prendre en compte la quantité de terre que le mur devra supporter.

Faire en sorte que les eaux pluviales puissent s’évacuer ; si la terre se gorge d’eau, la pression exercée sur le mur sera beaucoup plus forte.

 

En ce qui me concerne, la quantité de terre à retenir est assez faible, environ 15 mètres cube pour une longueur de mur de 12 mètres et une hauteur de 1,40m.

J’ai donc choisi un procédé « léger », les briques creuses, pour que l’eau puisse s’évacuer sans problème a travers le mur.

 

J’ai procédé de la manière suivante :

Nettoyé le sol pour pourvoir poser mes briques ; faire en sorte que le sol soit le plus horizontal possible.

Cimenté les briques – creuses – et les ai alignées.

Je n’ai pas fait de fondations (c’était difficile à l’ endroit ou je montais mon mur) mais j’ai coulé un peu de béton pour que la structure soit suffisamment solide.

Ensuite, j’ai monté mon mur tranquillement.

J’ai mis des pierres le long de mon mur, sur toute la hauteur et sur une largeur de 30 cm environ (conseil vu sur internet).

Ensuite, j’ai mis ma terre, à la brouette ; la terre que j’ai est très compacte et très étanche a l’eau. C’est un aspect important : l’eau, au lieu de pénétrer dans la terre, ruisselle au dessus et ne va pas venir « peser » sur le mur.

 

Quand le trou est comblé avec la terre, j’ « habille » le dessus de mon mur avec des pierres.

 

Je prolonge actuellement mon mur, toujours avec la même méthode.

 

Pour ceux qui ont auront une quantité de terre plus importante a soutenir, par exemple 50 mètres cube, prévoyez une construction plus costaude, avec, ca et la, des trous pour l’évacuation des eaux pluviales.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney