Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 13:43

Image109c.jpg

 

Creuser, creuser, telle est ma mission.

Avant cela, commencer a couper cet arbre – un beau camélia – branche par branche, 4 mètres de hauteur.

Apres 2 jours de travail, enfin, cet arbre et ses racines sont enlevés.

 

 

 

 

  Image111c.jpg

Plutôt que de casser stupidement le béton qui borde la maison, l’idée est maintenant de creuser dessous, de rejoindre la canalisation et voir ce qu’il se passe.

Creuser n’est pas si difficile que cela, c’est surtout long…

Finalement, la canalisation, toujours en céramique, est découverte…mais toujours bouchée.

Par le dessus, on parvient à glisser un bras dans la canalisation et sentir :

  1. que la jonction entre le coude et la canalisation droite n’est pas jointive
  2. que de la boue et des racines obstrue cette canalisation

Image112c.jpg

Envoyer de l’eau sous pression est en général un bon moyen de déboucher les canalisations. J’essaie donc cette technique, sans grand succès.

Apres des efforts répétés (plusieurs heures !) et surtout l’aide efficace d’Agnès qui semble avoir un bras plus souple que le mien, un mélange de racines et de boue est extrait de la. Longueur des racines = 50 cm !

Image114c.jpg

 

 

La canalisation est-elle vraiment débouchée ? Pour le savoir nous allons – encore -envoyer de l’eau ; verdict : l’eau reflue, il semble qu’il y ait encore un bouchon un peu plus loin.

Un essai de débouchage avec le furet (infructueux) confirme cette impression.

Une réflexion s’impose : comment faire maintenant pour déboucher ?

Apres 2 ou 3 jours, une décision est donc prise : il va falloir casser le premier morceau de canalisation droite, située sous le béton. Ce morceau, long de 50 cm, a été débouché ; si on l’enlève, on aura accès au 2eme bouchon.

Aussitôt dit, aussitôt fait !

…façon de parler évidemment. Surtout qu’il fait nuit tôt en moment (17H00) et pas très chaud, donc tout travail est repoussé au week-end.

En plus, les tentatives de débouchage avec de l’eau ont généré une flaque importante sous la canalisation.

Donc pour travailler là dessous, il faut patauger dans les marécages.

 

Bref, je prends un marteau et casse cette canalisation. J’ai ainsi accès au morceau de canalisation suivant et trouve à l’intérieur une belle racine que je retire en 2 fois. Longueur totale : 1,20 mètre !

C’était donc ca qui bloquait tout !

 

…Mais est-on sûr que tout est débouché ? Vérifions avec de l’eau…

Il semble que cela reflue encore !?

Le furet, enfoncé dans la canalisation, indique quelle est obstruée un peu plus loin !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney