Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 05:05

Premier reflexe : lui expliquer fermement qu’il ne peut pas m’aider, c’est un travail difficile et sale.

Mais il insiste…

Alors, je le laisse monter et puis, à défaut de participer, il peut au moins regarder ce que je fais.

 

Le sol est traversé par des poutres en bois qui font partie de la structure de la maison. Le jeu consiste à marcher sur ces poutres, sans marcher sur le placo entre les poutres, trop fragile pour supporter mon poids.

En bout de toit, sur environ 3 mètres, la hauteur est inferieure à 1 mètre. Et sur les derniers 150 centimètres, la hauteur est inferieure à 60 centimètres.

J’ai découpé des planches d’aggloméré que je fais glisser sur les poutres au sol ; je peux ainsi travailler allongé.

Ce n’est pas simple : je dois déplacer ma planche au fur et à mesure de ma progression, et pour cela me lever de la planche, je dois en même temps déplacer mes sacs poubelles qui recueillent les vieux morceaux de laine de verre – sacs poubelle qui se remplissent très vite – et surtout, atteindre l’extrémité (la ou la hauteur n’est plus que de 10 centimètres) reste compliqué.

 

…Et c’est la que Clovis intervient. Je le fais travailler sur ces zones particulièrement difficiles, qui sont aussi les plus sales. Les petites bêtes devaient se sentir plus au chaud ou plus en sécurité dans ces endroits.

Mon aide fait montre d’une efficacité redoutable. Alors que je console mes genoux, meurtris d’avoir dû « marché sur les poutres », Clovis parvient à extraire les déchets convoites.

 

Et c’est bien sûr beaucoup agréable de travailler a deux, je devrais dire de souffrir a 2, au milieu de cette odeur à peine supportable que d’en baver tout seul.

 

Au cours de cette opération, je vais trouver quelques squelettes ; et alors, le doute n’est plus possible, ce grenier n’abritait pas de gentilles petites souris, mais de véritables monstrueux rats.

Regardez les restes de celui-là. Le piège à rat mesure 20 centimètres. Le rat mesurait donc, de la tête au pied prés de 30 centimètres. Une sacré bête je vous dit !

 

 

 DSC02604-copie-1.JPG

 

 

 

                                                                                                            To be followed

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney