Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 09:27

Alors, recapitulons :

1. Nous nous plaisons en Australie et souhaitons y rester
2. Nous avons vendu notre maison en France
3. Notre situation professionnelle se stabilise


Ces elements nous amenent a penser que nous pouvons commencer a chercher une maison.

Depuis de longs mois, nous epluchons regulierement les supplements specialises dans l’immobilier – ils sont nombreux et epais -, nous avons déjà une idée du marche.


Dans les “Northern Beaches”, les maisons sont particulierement cheres (sujet déjà aborde precedemment), meme celles qui disposent d’un terrain tres reduits.

En se deplacant vers l’Ouest, les prix des proprietes diminuent progressivement. Nos moyens financiers etant tout sauf illimites, nous songeons a nous eloigner de nos cheres, tres cheres plages.


A partir de la mi-octobre, nous passons nos samedis a visiter des maisons.. Comme pour les locations, les agences immobilieres organisent les visites par tranche horaire, le creneau pour chaque maison est d’environ 45 minutes. A partir des horaires affiches dans le journal, on peut donc organiser son planning de visite, en prevoyant un temps de battement pour aller d’une maison a une autre. Nous allons ainsi a Belrose, French Forest, Forestville, Chatswood, St Ives ou encore Epping.

262693ea-4707-4e0d-87ca-2cfa3df728af_FS.jpg
Les premieres semaines ont pour principal objectif de mieux cerner le marche (que peut-on avoir, a quel prix?).


Nous cherchons d’abord des maisons en dessous de 800 000 dollars et elles sont rares. Elles existent neanmoins. On en trouve une pas mal du tout, avec quelques travaux a faire, un grand terrain. Probleme : une ligne Haute Tension passe au dessus du terrain, a 5 metres de hauteur.

Une autre semble bien sauf qu’un grande route passe a cote avec tout ce qu’on peut imaginer en terme de bruit, de pollution et d’insecurite.

…et tres vite, nous realisons que toutes les maisons qui sont dans ces prix possedent ce type d’inconvenients.

2008249425_2_FS.jpg




Un budget un peu plus eleve, une fourchette entre 800 et 850 000 dollars, sera sans doute plus adapte.

Nous trouvons fin Novembre une tres belle maison a Davidson. Le quartier est calme, la maison est grande, grande belle terrasse en bois ombragee, piscine. Par contre, elle n’a quasiment pas de terrain. Nous faisons une proposition, au dessus de notre budget.


Ici, les prix des maisons sont donnes a titre indicatifs, les acheteurs font des propositions. Si plusieurs acheteurs sont interesses, un systeme d’enchere s’installe et l’agent immobilier explique que d’autres gens ont fait une proposition superieure et demande si on veut surencherir.

C’est ce qu’il se produit pour cette maison, une (ou des) proposition est superieure a la notre et nous jetons l’eponge.

 2008246898_2_FS.jpg



Beaucoup de maisons se vendent aux encheres ici, de vraies encheres officielles ou les ventes se concluent en 15 minutes. Nous visitons une maison a Chatswood, une maison vraiment pas terrible, petite et vieille, le terrain par contre est vraiment bien. Nous imaginons un prix final de 800 000 dollars au maximum. La propriete se vendra finalement 1 050 000 dollars !

 

Nous faisons une proposition pour une maison a Turramurra qui nous semble tres bien. Nous nous desistons le lendemain, la route qui passé en dessous est vraiment tres frequentee et dangereuse.

 

Nous trouvons enfin la maison de nos reves a North Turramurra. On se croirait en pleine campagne. Petite rue en cul-de-sac, le jardin donne sur la foret, l’interieur est grand, soigné, lumineux…exactement ce qu’il nous faut.

Vente aux encheres, mise a prix 750 000 dollars.

Mais nous ne pouvons participer aux encheres, en raison, notamment, du delai sur la disponibilite de fonds. Nous y assistons neanmoins. Les offres grimpent doucement - mais surement -, de 10 000 en 10 000 dollars et s’achevent a 880 000 dollars.

 



2008246884 2 FSNous en concluons que nous devons encore faire des concessions sur certains criteres pour rester dans notre budget









L’ete s’installe; les visites de maisons se poursuivent; nous nous enrichissons (dans notre connaissance du marche !); nous ne sommes pas presses…excepte que l’aide du gouvernement pour l’accession a la premiere propriete s’acheve au 31 decembre. Apres cette date, il nous faudra donc debourser 10 500 dollars de plus.

Ca y est, les grandes vacances sont la, le marche va faire une pause pendant 3 semaines. Le 19 decembre, nous visitons une maison a Wahroongah.

Elle est pas mal cette masion, nous faisons une proposition. Elle n’est pas parfaite bien sur mais un critere important est qu’elle rentre dans notre budget.


Le 23 decembre, je parviens a contacter un “conveyancor” – une sorte de notaire -, bien que tout le monde soit déjà en vacances. Le 24 decembre, nous obligeons Carlos le conveyancor a proceder a l’ouverture exceptionnelle de son bureau, il a d’ailleurs amene sa petite famille pour l’occasion, et signons ce jour la le contrat de vente de cette maison.

 

Joyeux Noel !


Ci-dessous, un petit apercu de la maison.
DSC04552c.jpg
 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney