Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 07:47

Je poursuis mon aventure au Fish & Chips.
Je suis cense bosser 50 heures par semaine. En realite,  j’avoisine les 60 heures. Je commence entre 9H30 et 10H30 (8h00 – 8h30 le dimanche matin) et termine entre 21h00 et 22h00 le soir. J’ai 2 jour de repos, le lundi et mardi.
Le matin, c’est assez calme. Dans le boutique, Jimmy, le decoupeur de poisson arrive a 8h00 ainsi qu’une autre personne, soit Helen soit Klim, qui commencent a frire les poissons, calamars et batons de crabe.



En arrivant le matin, je mets la caisse en place (elle est cachee durant la nuit), je verifie que les frigos sont pleins de boissons fraiches, je verifie la proprete des lieux (tables de travail) et j’accueille les premiers clients.


Nous pouvons admirer ici Klim en plein travail


Le jeudi, jour des livraisons de boissons, je receptionne les marchandises, controle les livraisons, paye les fournisseurs (en liquide), et range la dite marchandise. Precisons que les locaux sont exigus et qu’on est tres vite envahi. Le dimanche, j’arrive plus tot pour installer la vitrine de poisson. En semaine, Jimmy s’en occupe mais le Dimanche, il ne travaille pas.



Ici, le grill...









La plupart des salaries arrive a 11h00, heure a laquelle l’activite client demarre reellement. Cela reste toutefois tres raisonnable jusqu’a midi. Nous voyons alors de nombreux estomacs affames debarquer.
Pour les jours charges, nous avons : une personne a la caisse, 3 personnes aux fourneaux (une au grill, une aux friteuses et aide qui aide pour les frites et les demandes partriculieres – crevettes ou coquilles saint-Jacques frites) et trois personnes au packing (les menus sont servis dans des barquettes en carton, on rajoute du citron, une fourchette, une sauce quelquefois selon le menu, on demande egalement au client s'il veut du sel). Une autre personne peut etre necessaire pour alimenter les frigos en boissons fraiches, pour apporter du change a la caisse, amener de nouveaux citron, verifier les consommables (fourchettes, boites, serviettes,...), preparer de nouvelles salades...





...et un frigo a boissons, celui a proximite de la caisse










Nous avons connu des journees calmes en decembre, meme extremement calme un jour de tempete. Depuis Boxing Day (le 26 decembre), les journees sont tres chargees, surtout les samedis et dimanches. D'apres l'experience des anciens, la periode fin decembre - debut janvier est la plus forte de toute l'annee. L'activite devrait diminuer tout doucement jusqu'a la fin janvier; et la, une baisse significative devrait survenir : c'est la fin des vacances, la rentree des classes et donc beaucoup moins de passage.

Les journees calmes sont longues, tres longues...si longues qu'a 17H00, on allume la tele pour regarder les infos...et elle reste allumer souvent jusqu'a 20 heures. On entend pas tres bien le son car les frigos sont assez bruyant mais avec le support des images, on arrive en general a capter l'essentiel.
Les journees chargees sont longues, tres longues, tres tres longues...on commence a bien bosser a 11H00, a bosser vraiment dur a 12H00. Que ce soit aux fourneaux ou au packing, on en bave, on n'arrete pas une seconde ! A force de cuisiner, de servir les clients, le temps passe, les minutes et les heures passent...du moins, c'est l'impression qu'on a : quand on se dit qu'on a beaucoup bosse, qu'il est 16H00, on est content; quand on regarde sa montre, on s'apercoit qu'il n'est que 13H00, on se dit que la montre s'est arretee ! Eh non, elle fonctionne bien !
A 14H00, l'espoir renait : il ne reste plus que 7H00 de boulot !
Quand l'activite le permet, les uns prennent une pause apres les autres. En general, a 17H00, cela devient plus calme; on envoie une, deux voire 3 personnes chez eux, histoire de ne pas payer des gens a rien faire.
A partir de 19H00, on a parfois pas mal de clients (meme si c'est difficilement previsible) et le reste de l'equipe doit encore bien bosser.

La caisse est egalement un poste difficile.


Une splendide vue du clavier de la caisse

Je l'ai fait quelques jours et jusqu'a 4 jours d'affilee car la titulaire, Duska, avait pris un peu de vacances.
Quand les gens demandent clairement ce qu'ils veulent (90 % des clients sont clairs), ca va vite, meme tres vite car j'ai atteint une bonne productivite. Au debut, je comptais la change en francais (dans ma tete), j'allais plus vite, maintenant j'arrive a etre efficace en comptant en anglais.
Quand des droles de zouaves arrivent avec leur accent australiens, parlent a toute vitesse et posent pleins de questions, cela devient difficile. Mais soyons honnetes; quand on a le sourire (ce qui est toujours mon cas), on a pratiquement que des personnes sympathiques et comprehensives.
La queue va souvent jusqu'a l'exterieur du magasin et malgre la meilleure efficacite possible a la caisse, la queue est toujours aussi longue pendant plusieurs heures.

Finalement, la nuit tombe, les clients se rarefient et a 21H00 petantes, on ferme boutique, extenues d'avoir passe la journee debout a servir du poisson.
Je descend le rideau puis "fait" la caisse. Je fais d'abord le fond de caisse pour le lendemain (500 dollars), pui compte l'argent dans la caisse. Precisons que nous n'acceptons pas les cartes bancaires, nous n'avons donc dans la caisse que du cash. On atteind regulierement les 4 - 5000 dollars, les tres bonnes journees, on depasse les 10 000 dollars.
Le fils du patron (il est toujours la !) prend le pognon, on range...et on s'en va !

Vous l'avez compris, le Fish&Chips, c'est pas les vacances ! Je peux dire sans hesiter que je n'ai jamais travailler aussi dur de toute ma vie.

Difficile de s'endormir apres ces journees harrassantes.
Et quand j'y parviens, mes nuits sont hantees de "Can I have 3 Fish cocktails ?", "Do you want some salt ?", "Klimie, 2 more Fish&Chips please", "G'day mate, gimmie a can of coke" (contraction de "give me", oui, c'est aussi ca l'accent australien) ou encore "Barramundi, fried or grilled ?".
La semaine derniere, je me suis reveille en sursaut a 3 heures du matin en criant "les tickets, les tickets !", je me suis assis sur le lit et continuait a rever. Agnes (que j'avais reveillee evidemment), me demande "mais quels tickets ?!", jusqu'a ce que je me reveille vraiment.
Les 2 jours de repos sont a peine suffisants pour recuperer, sur lesplans a la fois physique et psychologique).

Pourquoi suis-je encore la si c'est aussi dur me direz-vous ? D'abord, je parle anglais; pas autant que je le voudrais, c'est vrai. Mes conversations avec les australiens se limitent aux commandes et au rendu de change !
Ensuite, je suis paye a peu pres regulierement (en principe toutes les semaines). Pour le boulot que je fais, je trouve que je gagne pas beaucoup mais c'est toujours bon a prendre.
J'ai aussi un cote tenace qui me pousse a ne pas lacher le morceau aussi vite.
Enfin, c'est une tres bonne experience qui me permet de decouvrir l'activite de la restauration.


Et surtout, si je tiens le coup, c'est aussi grace a l'ambiance dans cette boutique. Au debut, tout le monde se demandait ce que je faisais la (et moi aussi !). Pour commencer a etablir des liens avec les employes, j'ai commence a parler politique avec Duska, la Serbe. Apres ca, j'ai discute avec l'Indien, Anil, qui s'occupe du grill, et qui est tres gentil. Petit a petit, avec les uns et les autres, j'ai commence a bien rigoler. J'ai aussi embauche une jeune japonaise fin decembre, histoire de completer l'internationalisation de l'equipe. Maintenant, ils se sont tous rendus compte que j'avais du mal a etre serieux longtemps au travail, que j'aimais bien faire des blagues ou me mettre a chanter. Bon, je peux pas faire le con tout le temps evidemment, je suis le manager, mais de temps en temps, hein, ou est le mal ?
J'ai donc reussi a developper une ambiance sympa et je pense que ca permet que les uns et les autres se serrent les coudent en periode de rush.



Et pour terminer, voici une vue sur l'exterieur quand on est la caisse. J'ai evidemment attendu qu'il n'y ait plus de clients pour prendre la photo !

A bientot !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Agnès & Hugues
  • : 4 ans de vie en Australie en famille...et ce n'est qu'un debut!
  • Contact

Recherche

Archives

Meteo Sydney